Découvrez qui nous sommes

DK Prototyping for Automotive Glass compte environ 20 collaborateurs. Ces derniers sont répartis en différentes équipes :

Équipe CAO/FAO

Cette équipe est responsable de la création de prototypes de moules à partir de modélisations 3D ainsi que de la programmation des machines utilisées pour découper, polir et imprimer le verre plat. La conception des configurations de mesure fait également partie de ses responsabilités.

Équipe Usinage du verre plat

Cette équipe prend en charge le découpage, le polissage et le perçage du verre plat. Elle gère un stock d’environ 200 t de verre et dispose de 2 tables de découpe CNC, de 3 meuleuses CNC ainsi que d’une table de découpe jet d’eau pour les formes plus complexes. Tous les travaux effectués sont bidimensionnels. Le département est par ailleurs équipé d’une propre installation d’assainissement d’eau.

Équipe Sérigraphie

Cette équipe est responsables de toutes les manipulations nécessaires à l’application de couches céramiques sur le verre, qu’il s’agisse de l’apposition de films, de l’éclairage des vitres sérigraphiées, de l’impression ou du nettoyage du verre.

Non seulement l’impression du verre joue un rôle très important dans le design d’une voiture, mais on peut également lui attribuer une fonction particulière. Prenez par exemple les lignes de désembuage et de dégivrage des pare-brise arrière ou les dispositifs d’alarme antivol appliqués sur les vitres au moyen d’une peinture conductrice.

Équipe Courbage et laminage

Cette équipe dispose de 17 fours de courbage qui permettent de donner au verre plat la forme souhaitée.
C’est également dans l’atelier de cette équipe que la couche plastique est ajoutée au verre afin de produire des vitrages de sécurité.

Le laminage est effectué dans une salle blanche climatisée avant d’être finalisé en autoclave. D’autres fonctionnalités telles que l’antenne radio, le chauffage, l’absorption des rayons infrarouge ou la réflexion peuvent également être ajoutées aux vitrages lors du processus de laminage.

Équipe Trempe du verre

Une pression correctement dosée est exercée sur le verre plat et courbé dans l’atelier de trempe. Cette procédure qui rend le verre 6 fois plus résistant lui permet également de se fragmenter en cas d’impact.
La fragmentation du verre permet d’éviter les blessures corporelles et rejoint ainsi les caractéristiques du verre de sécurité, au même titre que le verre feuilleté (laminé). L’atelier est actuellement équipé de quatre fours de trempe.

Équipe Mesures et qualité

Tous les vitrages produits sont contrôles par cette équipe. Des mesures peuvent également être effectuées dans les domaines de la géométrie (ajustement), de la transmission de la lumière, de la simulation météorologique, de la tension interne, de la résistance électrique du revêtement, de l’espace chromatique CIELAB et de la réflexion de la lumière.

Équipe Outillage

Cette équipe produit l’ensemble des moules servant au courbage des vitrages et fait pour cela appel au fraisage 3D ou à la technique plus traditionnelle du soudage. L’équipe est par ailleurs responsable du fraisage des appareils de mesure et de l’entretien de nos machines.

Mission et vision

DK s’est hissée au rang de leader du marché dans le secteur du vitrage de voiture pour prototypes automobiles.
Une position que nous souhaitons à la fois conserver et élargir en suivant de très près les tous derniers développements technologiques en la matière. Nous souhaitons également maintenir notre collaboration avec nos fournisseurs de produits semi-finis afin de pouvoir continuer de développer de nouveaux produits. Nos prestations de services nous ont par ailleurs permis de nous positionner sur le marché européen et nous sommes déjà actifs à l’extérieur de l’Europe ; l’internationalisation de notre entreprise fait partie de l’un de nos objectifs.

La conception des vitrages pour voitures est essentiellement axée autour de trois facteurs à priorité variable.

Le confort de l’habitacle auto exige l’utilisation de vitres suffisamment épaisses pour assurer une bonne isolation acoustique.
Mais la masse de verre, et du coup le gain de poids du véhicule, entraîne l’augmentation des émissions de gaz carbonique.
Le design joue également un rôle important dans l’industrie automobile : la demande en vitres de plus en plus grandes ne cesse d’augmenter. Pour maintenir l’équilibre entre ces trois facteurs, il est de plus en plus important de trouver des solutions intelligentes. C’est sur ce dernier point que nous avons prévu de concentrer nos prochains efforts.

Histoire

DK Prototyping for Automotive Glass vit le jour en 1990, à l’origine spécialisée dans la réparation des vitrages de voitures.
T. Kreek céda l’entreprise deux années plus tard à son beau-fils, Bart Driehuis, qui, pour faire face à la concurrence, décida de diversifier les activités de l’entreprise familiale en proposant des services de traitement du verre plat. Cette activité parallèle remportant un vif succès et la demande en vitrages courbés se faisant ensuite de plus en plus pressante, l’entreprise fit l’acquisition en 1996 de son premier four de courbage.

C’est au moment où l’employé d’une usine de toits ouvrants nous confia la reproduction du pare-brise de sa voiture de collection, que l’on nous demanda si nous fabriquions également des toits panoramiques.
Il s’agissait alors d’un procédé tout à fait différent, non seulement parce que ce type de vitrage devait être courbé, mais parce qu’il nécessitait en plus l’utilisation de verre trempé.
Après s’être demandé pendant pas mal de temps comment résoudre le problème,
Bart décida de développer et de fabriquer un four spécialement réservé à la fabrication de ce type de produit.
Pour financer les investissements nécessaires, Bart conclut avec le fabricant de toits panoramiques que DK serait chargée de quatre projets.
C’est à partir de 1998 que DK se lança dans la trempe des vitrages courbés 3D.
Le premier projet remporta un succès tel que le premier client pour lequel nous avions réalisé le panneau de toit nous demanda en 2001 de produire le reste de ses vitrages.
C’est de cette manière que DK est officiellement devenue fournisseur pour l’industrie automobile.
Au cours des années suivantes, les exigences de l’industrie se faisant de plus en plus pointues,
DK dût maintenir ses investissements en matière de nouveaux équipements et de méthodes de travail,
si bien qu’en 2009, il fut également possible de reproduire la forme tridimensionnelle d’une vitre dans les tolérances de fabrication en série exigées.
Depuis 2010, nous pouvons intégrer des fils PVB qui peuvent servir d’antenne et d’éléments de désembuage et dégivrage.
En 2012, un système de courbage « revolutions-bend » fut développé.
Cette méthode veille à ce que la qualité du verre à couches permette également la « visualisation tête haute ».
En 2013, plusieurs de nos fours furent convertis afin de pouvoir courber le verre réfléchissant les rayons infrarouges.
Nous nous efforçons à l’heure actuelle d’améliorer le processus de production du verre à revêtement en utilisant des films plus souples de sorte qu’il soit possible de retirer et de traiter les films des vitrages conformément aux souhaits du client.
Nous avons également prévu d’élargir notre capacité de production.

Cette vague expansive se retrouve d’ailleurs aussi au niveau de nos effectifs :
Après avoir démarré en 2008 avec 4 personnes, l’entreprise compte désormais 20 employés en 2018.
Nous pensons même pouvoir employer 30 à 40 personnes en 2020.

Voitures de collection

Parallèlement à nos prestations de services réservées à l’industrie automobile, nous fabriquons également des vitrages pour voitures de collection. Les propriétaires de ces types de véhicules se tournent d’abord vers le marché des pièces détachées lorsqu’ils ont besoin de remplacer une vitre ou un pare-brise. Mais à un moment donné ou à un autre, il n’est plus rentable pour les fournisseurs de livrer des produits dont la demande est limitée et la production du pare-brise ou de la vitre en question est stoppée. Une voiture peut aussi être tellement rare, et sa production tellement restreinte, qu’aucune pièce détachée n’a jamais été mise sur le marché.

DK peut, dans ces cas particuliers, fabriquer un moule de courbage sur mesure afin de reproduire le vitrage à remplacer,
que ce soit en verre trempé qu’en verre à couches. Vous avez une voiture de collection dont le pare-brise est cassé ? N’hésitez pas à nous contacter pour demander un devis sans aucun engagement de votre part.

Que pouvons-nous faire pour vous ?